L'actu de la semaine du 4 au 10 octobre 2010

Publié le par lapetiteboite.over-blog.fr

France 

Le parquet de Nanterre a recquis un non lieu en faveur de J.Chirac dans l'affaire des emplois fictifs. Le procureur de la république, Philippe Courroye a déclaré que les preuves n'étaient pas suffisantes. Après le retrait de la mairie de Paris de cette affaire suite à l'arrangement entre la mairie, l'UMP et le principal interéssé, ce non lieu permet à Jacques Chirac de voir l'avenir sereinement face à un banc de victimes quasi désert. A noter que le procureur de la république dépend hiérarchiquement du ministre de la Justice.

Près de 80 députés UMP (le quart de la majorité) ont déposé un amendement sur le projet de loi de finances mettant fin à l'ISF mais aussi et surtout au bouclier fiscal. Le budget sera présenté à l'Assemblée Nationale le 18 octobre. Toutefois, il est peu probable que cet amendement soit voté. Le ministre du budget Francois Baroin a d'ailleurs vigoureusement rappelé sa volonté de sauvegarder le bouclier fiscal pour le budget 2011.

C'est une petite révolution. Pour la première fois depuis trente ans, le parti socialiste s'est défini une doctrine en matière de politique extérieure. Le texte rédigé par Laurent Fabius et Jean Christophe Cambadélis, s'en prend violemment à la politique étrangere de Nicolas Sarkozy, fustigeant une "stratégie de coup médiatique" incohérente. Le projet du PS a pour fil conducteur, la réduction des inégalités, le rétablissement du multilatéralisme, et un rééquilibrage écologique mondial.

Après le prix Nobel de la paix attribué au dissident chinois Liu Xiaobo, condamné à 11 ans de prison pour avoir signé une pétition demandant la fin de la dictature communiste en Chine, la France est resté étonnamment muette. Ni Le président de la République, ni le premier ministre ne se sont exprimés sur le sort du dissident, seul Bernard Kouchner a dans un très bref et timide communiqué demandé sa libération. Un silence qui peut s'expliquer par la volonté de ne pas détériorer des relations sino-francaises déjà fragiles.

La France a battu un record mardi, celui de l'homme le plus endetté du monde. En condamnant Jérome Kerviel a versé 4,9 milliards d'euros de dommage et intérêts à la Société Générale (et en prime 3 ans de prison ferme), la justice francaise a fait rire le monde entier. Dans sa grande bonté, la Société Générale, que le jugement satisfait pleinement, a déclaré qu'elle ne réclamerait pas une telle somme à Mr Kerviel qui de son coté a annoncé faire appel. A noter que la Société Générale a déja récupéré 1,6 milliards d'euros des pertes générées par l'ex trader grâce à une disposition fiscale concernant les pertes exceptionnelles. 
http://referentiel.nouvelobs.com/file/449238.jpg
Indignation des associations de défense des étrangers à propos d'un amendement adopté dans le cadre du projet de loi sur l'immigration. Désormais l'octroi d'une carte de séjour provisoire à un étranger malade ne pourra se faire qu'en cas d'inexistance des traitements idoine dans le pays d'origine. Cette disposition a pour but de supplanter la loi chevênement qui se basait sur le critère de non accès effectifs aux soins. Selon Thierry Mariani, instigateur de cette disposition, cet amendement permettra à la France de faire des économies en évitant que nombres d'étrangers ne constituent une charge déraisonnable pour le système de soins.

Quatre associations affirment détenir des preuves que la gendarmerie détient un fichier illégale sur les Roms et gens du voyage. Celui-ci serait dénomé MENS (Minorités Ethnique Non Sédentarisés). Le ministère de l'intérieure ainsi que l’OCLDI (Office centrale de lutte contre la délinquence itinérente) nient avoir connaissance de l'existence d'un tel fichier. Cependant la place Beauvau a confié qu'un "fichier généalogique" a existé jusqu'en 2007 avant d'être supprimé "conformément à la loi".



International.

La dauphine de Lula arrivée en tête du premier tour avec 46,9% des voix sera contrainte à un second tour face à l'ancien maire de Sao Paulo: José Serra, ce dernier soutenu par les principaux partis d'opposition ( PSDB, Démocrates, PPS) ayant recueilli 32,7% des suffrages exprimés. Ce second tour est notamment du au score élevé de la candidate écologiste (ex membre du parti de Lula) Marina Silva, qui a obtenu près de 20% des voix. La participation lors de ce scrutin s'est elevé à plus de 80% des électeurs.

La diplomatie israëlienne a fait part de son inquiétude après que la Russie ait vendu des missiles de croisière P 800 Yakhont à la Syrie. Ce missile supersonique d'une portée de 300 km peut transporter jusqu'à 200 kilos d'explosifs. Les israëliens craignent que cette marchandise tombe aux mains du Hezbollah, pour la Russie, il s'agit de confirmer un allié laïc dans une région gagnée par le fondamentalisme. Cette vente pourrait compromettre un contrat russo-israëliens concernant des drônes géants ainsi que le transfert de technologies que nécessite la vente de drones israëliens aux russes. Dans le même temps les Etats Unis viennent de conclure un contrat d'armement de 60 milliards de dollars avec l'Arabie Saoudite.

Selon le haut commissariat aux réfugiés, le monde n'a jamais compté autant de réfugiés permanents parmis les 43 millions de réfugiés que compte la planète. En 2009, seul 250 000 réfugiés ont pu rentrer dans leur pays natal ; c'est 4 fois moins que la moyenne de ces 10 dernières années ce qui en fait la pire année depuis 20 ans. Cette situation est notamment due à l'enlisement des conflits en Afghanistan, au Darfour, en Somalie.

Etat d'Urgence en Hongrie après que les "boues rouges" se soient déversées dans le Danube et aient innondés trois départements. Dues à la fuite d'un réservoir d'une usine d'épuration, ces boues notamment constituées de plomb, ont déjà tué quatre personnes, tuent la faune et la flore, contaminent les eaux, et rendent les terres stériles. Il pourrait s'agir de la plus grande catastrophe écologique qu'ai connu la Hongrie.
http://www.ouest-france.fr/photos/2010/10/08/P1444406D1540324G_apx_470_.jpg
Le roi de Belgique Albert II a décidé de mettre Bart de Wever devant ses responsabilités. Le souverain laisse en effet 10 jours et pas un de plus au chef des indépendantistes flamands pour former un gouvernement, luxe que la Belgique n'a plus depuis avril dernier. Les négociations achoppent toujours sur quatre points: le statut des banlieues flamandes de Bruxelles, le refinancement de Bruxelles, le transfert de compétences aux régions, le budget. Lapetiteboite souhaite bonne chance à Mr De Wever qui en aura bien besoin.

Première depuis la seconde guerre mondiale aux Pays Bas: le gouvernement sera minoritaire. Les libéraux et les chrétiens démocrates ne totalisent qu'un peu plus du tiers des sièges, par conséquent les deux formations ont formé une coaltion avec le PVV du sulfureux Geert Wilders afin d'avoir la majorité plus un au parlement. Si le PVV ne fera pas partie du gouvernement, il participera à l'élaboration du programme du futur gouvernement. Jugé depuis le 4 octobre pour incitation à la haine raciale, Wilders a réclamé au nouveau gouvernement l'interdiction de la Burqa; et une diminution de moitié de l'immigration.

Commenter cet article